La thèse du ruissellement mise à mal

28 octobre 2018
La thèse du ruissellement mise à mal

« La thèse du ruissellement, selon laquelle plus l’offre culturelle sera riche, plus elle sera partagée par tous est illusoire »
Les milliards investis dans les équipement de l’Etat ou l’offre numérique croissante n’y font rien : ce sont surtout les milieux aisés et cultivés qui en profitent.
Suite de l'article du Monde, par Michel Guérin