WORK ON AXIS

janvier 2004
10 €
7 en stock (in stock)
Groupe / BandThôt AgrandiMusiciens / MusiciansChristophe Lavergne, Antoine Prawerman, Pierre Bernard, Stéphane Payen, Pierre Van Dormael, Michel Massot, Laurent Blondiau, Hubert Dupont, Guillaume Orti, Gilles Coronado, Frank VaillantLabelQUOI DE NEUF DOCTEUR ?Référence / ReferenceDOC067

Thôt agrandi, c’est Thôt passé à l’échelle supérieure. A la faveur d’une résidence à l’Estaminet de Magny-Les-Hameaux, le quartet a presque triplé de volume en s’agrégeant sept musiciens supplémentaires, pour partie issus de la scène belge. Il s’est dans le même temps partiellement dédoublé puisqu’un second batteur, Franck Vaillant, est venu se greffer au premier, Christophe Lavergne ; un second guitariste Pierre Van Doarmel, s’adjoindre à Gilles Coronado ; et même un second saxophoniste alto, Guillaume Orti, prendre place auprès de Stéphane Payen, concepteur de cet ensemble et architecte de son répertoire.
Mais Thôt s’étire aussi vers le grave quand le tuba de Michel Massot double la basse d’Hubert Dupont et s’étoffe de couleurs que procurent les flûtes de Pierre Bernard, la trompette de Laurent Blondiau, les clarinettes d’Antoine Prawerman. Fidèle à ses principes d’écriture, Payen a modelé un répertoire qui se déploie très graduellement, par cercles concentriques, sur une superposition de boucles hétérodoxes dont les points de convergence sont autant de paliers qui renforcent la tension de ses compositions. Les teintes restent obscures, les stridences ne sont pas interdites, une certaine forme de transe n’est jamais loin.
D’un univers où l’itération est ainsi prise pour principe fondamental, on peut sortir dérouté, mais dans cette musique en rotation sur elle-même, l’inexorable défilement des cycles s’offre comme un fascinant objet de dépassement pour les solistes, poussés à sortir de leur orbite. La musique tend ainsi heureusement vers la lumière d’une épiphanie qui replace l’instrumentiste au centre du jeu, même s’il faut parfois un peu de temps pour qu’elle jaillisse. 
Vincent Bessières, Jazzman****septembre 2004
lien REVUE PRESSE

...From a universe where the iteration is thus taken as a fundamental principle, one can emerge confused, but in this music rotating on itself, the inexorable scrolling of the cycles offers itself as a fascinating object of overtaking for the soloists, pushed out of their orbit. The music thus happily tends towards the light of an epiphany that puts the instrumentalist back at the centre of the game, even if it sometimes takes a little time for it to spring.
Vincent Bessières Jazzman **** 
link PRESS REVIEW

Stéphane Payen (saxophone, comp), Gilles Coronado (g), Hubert Dupont (basse, contrebasse), Christophe Lavergne (dm), Pierre Bernard (flûte, flûte en sol, flûte basse), Laurent Blondiau (tp, bugle)
Michel Massot (tuba, tuba basse, trombone), Guillaume Orti (saxophone alto, saxophone ténor en ut), Antoine Prawerman (cl, cl basse), Frank Vaillant (batterie), Pierre Van Dormael (g)
Enregistré 7-10 Octobre 2002, à l'Estaminet, Magny les Hameaux F78, Unité mobile Sextan, durée 62'23
1 - Work 1.1
2 - Miniature 7
3 - Attitude
4 - Miniature 4
5 - Work 1.2
6 - Next
7 - Next 3
8 - Work 1.3
9 - Next Alternate

Disque(s) associé(s) à QUOI DE NEUF DOCTEUR ? (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml