LE GROS CUBE #2

mars 2021
NEW
15 €
3 en stock (in stock)
Artiste / ArtistAlban DarcheGroupe / BandLe Gros CubeMusiciens / MusiciansRémi Sciuto, Jean-Paul Estiévenart, Sébastien Boisseau, Samuel Blaser, Olivier Laisney, Matthieu Donarier, Jon Irabagon, Jean-Louis Pommier, Gilles Coronado, Geoffroy Tamisier, Christophe Lavergne, Matthias QuilbaultLabelYOLKRéférence / ReferenceJ2080

Parmi les innombrables métaphores machinistes qui ont déboulé dans l’histoire des « grands formats », celle du « gros cube » est inédite et parfaite pour qualifier cet orchestre flambant: tour à tour ronronnant, ronflant ou rugissant, rutilant mais jamais trop, il fait moins penser à une formule 1 qu’à un joyeux ballet de motards en goguette, chorégraphié de main de maître. De l’instrumentation la plus classique du big band, Alban Darche réussit à tirer des combinaisons inouïes, démontant et remontant sans cesse les sections, revissant les sons à la façon d’un « meccano musical »  confié à un enfant surdoué. Chacun des dix-sept membres de l’orchestre - tous solistes - semble galvanisé par une extrême liberté, grâce aux échappées vrombissantes que lui ménage une orchestration tout aussi cohérente que spectaculaire. Quant aux parties harmonisées, elles possèdent une qualité «vocale» exceptionnelle dans le jazz instrumental actuel. G.ARNAUD

Amongst all the machine-linked metaphors used in the history of large groups in jazz, that of Alban Darche’s Gros Cube (literally “Big Bike”) is unusual, but absolutely perfect for describing this brand new band. It can purr, snore, or roar in turn; it can even gleam and sparkle, but it never goes over the top. The impression it leaves is less one of a Formula 1 engine than that of a gleeful ballet of bikers out for a good time, swept along in a masterly choreography. Alban Darche succeeds in inventing the most improbable combinations of instruments out of the strictly classical instrumentation of the typical Big Band; he’s constantly putting sections together then dismounting them, as if it were all a musical meccano and he’s a child “screwing” the new sounds together with his particularly gifted hands.Each of the 17 members of the band – all soloists – seems galvanised into action by a strong sense of liberty, thanks to the roaring breakaways the coherent and spectacular orchestration allows them. As for the collective harmonised parts, they all show an outstanding “vocal” quality that is virtually unknown in current instrumental jazz.  G.ARNAUD

Alban Darche (saxes, com), Marie Krüttli (p), Gilles Coronado (g), Sébastien Boisseau (b), Christophe Lavergne (dm), Jon Irabagon (as), Loren Stillman (as), Matthieu Donarier (ts), Rémi Sciuto (bs), Joël Chausse (tp), Geoffroy Tamisier (tp), Jean-Paul Estiévenart (tp), Olivier Laisney (tp), John Fedchock (tb), Jean-Louis Pommier (tb), Samuel Blaser (tb) Matthias Quilbault (tuba)

Pistes Audios : 
1) A la bougie - 06'44
2) Ping-pong - 04'35
3) Arcane XV - Le Diable -  08'46
4) Arcane XVIIII - Le Soleil - 03'34
5) Le Mort Joyeux - 03'50
6) Beauty and sadness II - 04'10
7) Le chemin (vertueux) - 06'48
8) L'oiseau qu'on voit chante sa plainte - 03'33
9) Arcane XXII - Le Mat - 03'22
10) Le cercle - 04'15

Disque(s) associé(s) à YOLK (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml