FURROW - A COLE PORTER TRIBUTE

janvier 2012
15 €
14 en stock (in stock)
Artiste / ArtistMaria Laura BaccariniLabelABALONERéférence / ReferenceAB007

Beaucoup de chansons de Cole Porter, en effet toutes ou presque, sont devenues ce que les Anglo-saxons appellent “evergreen”, des chansons immortelles qui ont évolué à travers le jazz, le pop et même le rock, avec des interprétations toujours renouvelées.

C’est raisonnable donc de les proposer aujourd’hui avec les intelligents et insolites arrangements de Régis Huby, qui, avec Olivier Benoit, Eric Echampard, Roland Pinsard et Guillaume Séguron, les joue en concert pour la magnifique voix de Maria Laura Baccarini.
Pourquoi a-t'on toujours aimé Cole Porter et continue-t'on à l’aimer ?  C’est pour sa compétence et sa culture musicale, sa capacité acrobatique de jouer avec la langue anglaise en y mêlant des mots français, italiens, espagnols, pour sa tension érotique tellement pressante et enfin, last but not the least, sa merveilleuse ironie et aussi la rigueur métrique et musicale de ses compositions…c’est comme s’il s’agissait du théorème de Pythagore chanté et dansé par Fred Astaire.

À différence de ses célèbres contemporains comme le torrentiel Irving Berlin, le polyvalent Jerome Kern, l’hyper sentimental double couple Rodgers et Hart, Rodgers et Hammerstein, l’exquis et tourmenté George Gershwin, Cole Porter a vécu courageusement sous l’étendard de la légèreté, sans jamais imposer à nous qui écoutons ses chansons, le poids de sa fatigue, sa souffrance, sa douleur.
C’est clair que n’est pas facile de chanter Cole Porter et qu’il y a très peu d’interprètes capables de nous offrir ses multiples aspects. Maria Laura Baccarini pour un miracle, pour quelque affinité élective, pour beaucoup d’engagement et un gros travail, gai et passionné, en est capable. C’est un privilège et une très grande émotion de l’écouter quand elle chante Cole Porter.

Alvise Sapori

Maria Laura Baccarini: Voix, Régis Huby: Violon, Olivier Benoit: Guitare, Eric Echampard: batterie, Roland Pinsard:Clarinette, Guillaume Seguron: Contrebasse, Sylvain Thévenard: Electroniques sur "Ev'ry·Time We Say Goodbye"

Disque(s) associé(s) à ABALONE (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml