i-need-that-record

« I NEED THAT RECORD ! », un film de Brendan Toller

I need that record, titre éloquent du premier film du réalisateur Brendan Toller, dresse en 2008 un état du changement s’opérant aux USA alors que disparaissent les uns après les autres de nombreux disquaires. L’internet solitaire bien sûr, les dérèglements avides de l’industrie musicale, mais aussi la folie de l’immobilier lors du non renouvellement de baux de ces magasins, ces « centres d’un univers social » pour les céder aux chaînes sinistrement habituelles. Le film de Brendan Toller montre les petits drames humains qui se jouent dans cette transformation, dans cette perte.

Il nous fait prendre conscience, avec une certaine grâce, de ce que nous devons vraiment aux disquaires, à quel point quelque chose d’important s’est joué (se joue encore) en ces lieux pour le devenir de la musique, son lien humain. Si l’on y voit Thurston Moore, Glenn Branca, Legs McNeil, Lenny Kaye et même Noam Chomsky, les personnages principaux sont bien celles et ceux qui donnent vie à ces étonnants lieux, à leur force sociale, les animateurs d’un précieux petit monde. Sa diffusion française est assurée par les Allumés du Jazz.

Les Allumés du Jazz ont depuis leur création, mis l’accent sur leur attachement aux disquaires, et le Journal a fait le portrait de quelques uns d’entre eux. Aujourd’hui ils souhaitent renforcer cette relation, la rendre plus évidente encore, et la diffusion de ce film est une excellente occasion de faire le point et favoriser les échanges, en collaboration avec les partenaires locaux associés, scènes de musique, cinémas, disquaires en particulier.

Diffusé pour la première fois lors du Disquaire Day 2016 à la Boutique des Allumés du Jazz au Mans, il a également été présenté en public lors du Disquaire Day 2017 à Marseille, en collaboration avec le PAM. Rencontres et débats ont permis d’évoquer la situation des disquaires aujourd’hui et la relation que nous entretenons avec la musique enregistrée.

Aussi les Allumés du Jazz vous proposent d’inscrire la diffusion du film I need that record ! dans votre prochaine programmation, en y adjoignant si vous le souhaitez un débat, un concert, en collaboration avec votre disquaire local.

« Les labels indépendants sont vitaux pour la carrière des musiciens » Nat Henthoff
« Les disquaires indépendants sont vitaux pour la musique »
Les Allumés du jazz.

  • Tarif de location 100€ (droits inclus)
  • Format vidéo DVD
Contactez nousinformation, programmation Téléchargez la plaquettePDF, 4.9Mo
affiche-exposition

Exposition : De l’an 2000 à nos jours, les dessinateurs des Allumés du Jazz

Le journal Les Allumés du Jazz est salué par certains de ses aînés tels Le Monde, pour qui le journal des Allumés du Jazz représente «Le meilleur journal de Jazz», le Monde Diplomatique ou des revues de bande dessinée comme DBD.

Si ces dernières accordent une importance particulière à ce journal c’est, entre autres, qu’y figurent à chaque numéro les oeuvres de dessinateurs et dessinatrices qui offrent un autre écho de l’actualité de la musique dans les troubles du monde qui l’entoure. On y retrouve Efix, Cattaneo, Jeanne Puchol, Mathias Lehmann, Sylvie Fontaine, Johan de Moor, Rocco, Nathalie Ferlut, Gabriel Rebufello, Claire Bouilhac, Luigi Critone, Pic, Thierry Alba, Julien Mariolle, Andy Singer, Zou, Ouin, James, Jazzi, Chloé Cruchodet, Laurel, Jean-Claude Claees, Siné, parmi d’autres.

À l’occasion de la sortie du 36ème numéro du journal Les Allumés du Jazz, l’association présentera dès janvier 2018 une exposition regroupant 250 dessins des illustrateurs du journal aux visions tour à tour clairvoyantes, poétiques, cinglantes, historiques, politiques, déchiffrant de leurs traits subtils les bouleversements en cours pour une profession sur le qui vive d’un monde en alerte.

D’ores et déjà nous vous suggérons de réserver à cette exposition le meilleur accueil dans votre programmation.

Contactez nousinformation, programmation Téléchargez la plaquettePDF, 3.1Mo