ODE A ITARU PAR CLAUDE PARLE

02 septembre 2020
ODE A ITARU PAR CLAUDE PARLE

Ode à Itaru Oki,  disparu le 25/08/2020, par Claude Parle

"Itaru san ... ja ! ...

Dire les mots, pas facile en Français, un peu plus en Anglais, beaucoup mieux en Japonais
mais Itaru est toujours avare de mots ...
Il préfère le souffle au cri, tout est dans le corps né de la trompette, du bugle ou du cornet !
...
Cool, cool ! ... Claude san, comment ça va ? ...
Oui, une bière ich biru o kudasai ? ...

Itaru appréciait aussi beaucoup le vin, vin de l’amitié, vin de soif, vins rares ...
Rien en manquait à sa culture ! ...

Il s’appliquait avec soin sur les partitions abondantes de François Tusques
mais immédiatement
prenait son envol, la liberté du souffle
maintenant, c’est comme si un grand aigle-cuivre zébrait le ciel intense,
en compagnie des busards, des vautours & des gypaètes ...

Je ne puis imaginer sa disparition, il est juste retourné quelque part au Japon
parce que le port du masque & toutes ces singeries l’ennuyaient profondément ...
Il reviendra quand les temps seront meilleurs ...
On fera un trio dément avec Makoto et peut être on invitera Julien Palomo aussi ... et Mario Rechtern ...
Et Linda rechantera avec nous ...

Ou alors, il est devenu un chat ? ! ...
Okineko ... Joli nom pour ce chat tu ne trouves pas ? ...
Je griffe le mur, je griffe les mots, je me mords la langue, les larmes surgissent mais sitôt
évaporées,
Itaru aurait détesté ça ... Cool cool ... c pas grave ...
Le Cri de Munch biffé par l’embouchure du bugle ...

Parti retrouver Don, qui devait lui manquer beaucoup ...
Avec tous les amis danser avec le vent, danser avec les ombres ...

 Je suis allé voir la mer ...
Ses vagues semblent plus plates, elles se retiennent, se souviennent ... Un peu plus
lourdes, peut être ?
J’ai mangé pour toi, j’ai bu quelques bières sur le port en regardant les nuages, au cas où ? ...
Cliquetis aigres des gréements contre l’alu des mats ...
Cris brefs des mouettes & des goélands ...
Toi, en grand Albatros, je ne pourrais te rejoindre qu’en haute mer, zébrant l’espace &
smillant les nuages ...

Bon vol & beau voyage mon ami, j’arrive bientôt, j’ai toujours été un peu lent au
déchiffrage ! ...

CP























Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml