Plaisir du geste

Extrait(s) MP3

Série 1 - Jean-Jacques Birgé
Série 2 - François Cotinaud
Série 3 - Jaco Parmentier
Série 4 - Christiane Benasich- Jean Brice Godet- Luca Vintimiglia

Plaisir du geste

Illustration : Zou
Tout simplement, et comme c’est le cas pour un livre, un LP ou une musicassette, il y a le plaisir, qui n’est pas des moindres, de faire une recherche dans sa discothèque, insérer le disque compact dans son lecteur, et s’installer pour l’écouter, en solitaire ou en bonne compagnie, tout en consultant le livret, en y découvrant simplement de nouveaux détails éclairant la musique ou en rêvant loin d’un écran où se concentre désormais la presque intégralité de nos tâches, de nos tracas, de nos frustrations. Écouter un disque reste un geste éminemment libre, se soustrayant à la dictature de l’écran, sa multiplicité des codes d’accès, ses playlists et ses playmates.

La culture, c’est physique !

Extrait(s) MP3

Série 1 - Jean Rochard - Skuury
Série 2 - Catherine Delaunay - Pascal Van den Heuvel
Série 3 - Bruno Tocanne
Série 4 - Bertrand Dupont- Le Gourierec- Hervé

La culture, c’est physique !

Illustration: Zou
Comme il est bon d’écouter de la musique en échappant aux algorithmes de gestion du big data, à la sélection des informations, à la déduction d’un profil de consommation exploité à des fins commerciales ! Comme il est bon de ne pas être tracé, de ne pas subir la publicité, de ne pas contribuer à dissoudre la musique dans l’invention d’une réalité artificielle, de conserver notre indépendance, notre intimité, notre capacité de choisir, de prendre le temps nécessaire ! Le CD, culture physique contre ce qu’une praticienne des arts martiaux de nos amies nomme : « le grand asile extérieur ». 

Froid le CD ?

Extrait(s) MP3

Série 1 - Serge Adam - Marc Chalosse - Gilles Coronado
Série 2 - Laurent Rochelle
Série 3 - Christiane Benasich - Jean-Marc Foussat - Antoine Viard
Série 4 - Jean-François Pauvros- Sylvain Kassap- Isabelle

Froid le CD ?

Illustration : Zou
C’est le grand faux débat a priori. Si le LP en vinyle a d’indéniables qualités, il serait caricatural de réduire le CD à cet objet au son supposé « froid ». Aujourd’hui, les LP vinyles produits sont en majorité dupliqués à partir des mêmes outils que les disques compacts, lorsque ce ne sont pas de simples transferts de CD sur disques vinyles. Lorsque l’industrie était obnubilée par le simple fait de remplacer un support par un autre pour un gain rapide et maximal, la qualité de maints masterings était déplorable. Mais nous n’en sommes plus là. On peut apprécier, par exemple, le travail réalisé par le très grand ingénieur du son jazz, Rudy Van Gelder, pour non seulement retrouver sur un CD la chaleur des enregistrements d’origine, mais dépasser même la qualité des 33 tours initiaux. Là encore, on fera la différence entre les réalisations de bons artisans et la duplication consumériste.

Small is beautiful

Extrait(s) MP3

Série 1 - Catherine Delaunay Timothée Le Net - Anamaz
Série 2 - Elisabeth Goulet
Série 3 - Charlotte Izzo
Série 4 - Léa Trommenschlager

Small is beautiful

Illustration : Zou
Vous aimez les livres de poche, la tapisserie de Bayeux, les mini livres de Spirou et autres formats réduits qui racontent de grandes histoires, alors le disque compact est pour vous. Si, à ses débuts, l’industrie a honteusement sous-développé les caractéristiques que présentait ce nouveau support en négligeant si souvent tout ce que permet de réaliser graphiquement et littérairement un livret de CD, on s’est depuis fort bien rattrapé grâce à des productions ayant œuvré dans le sens d’une belle relation en petit format raisonnable entre musique, textes et images au sein d’un même objet. Et ce, gardant les spécificités créatives de chaque discipline pour inventer livrets d’opéra, bandes dessinées, suites photographiques, paroles illustrées, détails historiques, analyses musicologiques ou nouvelles poétiques.

Un moyen durable

Extrait(s) MP3

Série 1 - Tony Hymas - Jean Rochard
Série 2 - Lionel et Lucien Martin
Série 3 - Laurent Rochelle
Série 4 - Yoram Rosilio & Elena Waclawiczek

Un moyen durable

Illustration : Zou
Certes, comme en toutes choses, il est inutile de faire l’acquisition d’un CD si c’est pour l’écouter une seule fois. Par contre, s’il est un objet d’écoutes renouvelées, sa qualité est des mieux adaptées : pas de scratches après trop d’écoutes, un format idéal pour des compositions longues ou qui s’écoutent en suite sans avoir à changer de face. L’objet est petit, mais ses dimensions sont grandes. Une belle inscription dans le temps.

Qui veut streamer des millions ?

Extrait(s) MP3

Série 1 - Rémi Charmasson - Anne Marie Parein
Série 2 - Kristof Hiriart
Série 3 - Christiane Benasich - Eric Borelva - Jean-Marc Foussat - Francis Larvor
Série 4 - François Cotinaud

Qui veut streamer des millions ?

Illustration : Zou
Selon l’infographie publiée par l’Adami[1], un artiste gagne 100 € lorsqu’il vend 100 albums, qu’il est écouté 250 000 fois en streaming payant, qu’il est écouté 1 000 000 de fois en streaming gratuit. Le sort des auteurs compositeurs et des producteurs va de pair. La dématérialisation de la musique pourrait bien être celle des musiciens et avec eux, producteurs, ingénieurs, graphistes et toutes celles et ceux vivant avec la musique.

[1] Société civile pour l’administration des droits des artistes et musiciens interprètes

Mercy, mercy me (the Ecology)[1]

Extrait(s) MP3

Série 1 - Christofer Bjurström - Catherine Le Flochmoan
Série 2 - Jean-Marc Foussat - Christiane Benasich - Jean-Brice Godet - Luca Vintimiglia
Série 3 - François Cotinaud
Série 4 - Bruno Tocanne & Jean-Marc Foussat

Mercy, mercy me (the Ecology)[1]

Illustration: Zou
Le streaming vidéo occupe aujourd'hui 60,6 % du trafic global sur Internet, selon le dernier rapport (septembre 2019) de la société canadienne Sandvine, spécialiste des équipements de réseaux.[2] Le streaming vidéo, c’est plus de la moitié des écoutes de musique dans le monde[3]. « Tout le monde est en train de surdimensionner les équipements avec pour conséquence un gaspillage de ressources à tous les niveaux », affirme Gary Cook de Greenpeace. L’arrivée de la 5G et du tout plus vite, encore plus vite, s’annonce comme une catastrophe écologique. L’intolérable souffrance humaine due à l’exploitation du Coltan n’est pas le moindre des points ?[4]

[1] Marvin Gaye in What's Going On
[2] La Tribune, 28 octobre 2019
[3] Guillaume Pitron in Aux Ronds-Points des Allumés du Jazz - Printemps 2019, n°37 bis
[4] Judith Prat in Aux Ronds-Points des Allumés du Jazz - Printemps 2019, n°37 bis

Disquaires par cœur

Extrait(s) MP3

Série 1 - Anne Alvaro -Julia Robin - François Corneloup
Série 2 - Catherine Delaunay - Pascal Van den Heuvel
Série 3 - Lucien & Lionel Martin
Kristof Hiriart

Disquaires par cœur

Illustration: Zou
Qui peut vous indiquer un album oublié, que la critique aurait omis (ça arrive) ? Qui est en mesure de vous indiquer le meilleur pressage, l’édition la plus documentée, le mastering le plus chaud, de vous mettre en garde contre le bidonnage, les copies à la hâte, exploitation facile du domaine public ? Qui saura vous dire si pour tel album, il vaut mieux choisir le CD, le LP vinyle ou la musicassette ? Avec qui pourrez-vous avoir de sérieuses, enflammées ou amusantes conversations musicales, comparatives, politiques, psychanalytiques, issues des chers albums (aux prix modiques) ? Avec les disquaires, bien sûr ! Les disquaires véritables ne sont pas de simples marchands de musique, mais des partenaires sans qui la musique enregistrée n’aurait jamais pu parvenir à sa grande diversité contre les figures imposées.

S’aider sans céder ses CD

Extrait(s) MP3

Série 2 - Sylvain Kassap
Série 3 - François Cotinaud
Série 4 - Thierry Mazaud et les moines de Saint Bernardin
Série 1 - Christophe Rocher- Janick Tilly

S’aider sans céder ses CD

Illustration : Zou
Nous survivons dans l’illusion entretenue de l’illimité et de l’immatériel quand ce qui importe est bien la valeur de nos relations. La musique enregistrée a encore beaucoup à dire et, pour ce faire, doit être capable de faire des choix, ne pas tout livrer, tout dévoiler, préserver l’intime. Le CD, donné pour mort depuis 20 ans par les thuriféraires de l’industrie technologique, toujours trop pressés au jeu des chaises bien peu musicales, est aujourd’hui bien vivant et tient une place prépondérante. Il sait offrir à la musique une dimension autre que celle de son prédécesseur avec lequel il peut vivre en bonne intelligence. À chacun de choisir, non en fonction de la hype, mais bien de la musique et du récit qu’elle propose d’apporter au monde.

Vous pouvez nous contacter au +33(0)2 43 28 31 30
ou par Email contact@lesallumesdujazz.com

Contactez-nous contact us

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml