THE QUICK BROWN FOX JUMPS OVER THE LAZY DOG

novembre 2018
15 €
5 en stock (in stock)
Groupe / BandDIE HOCHSTAPLERMusiciens / MusiciansLouis Laurain, Pierre Borel, Antonio Borghini, Hannes LingensLabelUMLAUTRéférence / ReferenceUB010

Après avoir fait leurs premières armes sur les concepts d'Anthony Braxton et d'Ornett Coleman puis utilisé l'alter ego collectif Alvin P. Buckley comme cerveau de leur deuxième album, Die Hochstapler (Les Imposteurs), avec ce troisième disque, annonce officiellement la mort du maitre Buckley et signe une musique exclusivement originale. Le titre de cet album est dérivé de l'exercice littéraire qui consiste à construire une phrase avec toutes les lettres de l'alphabet. Ce n'est donc pas un hasard si, sur les six morceaux du disque, quatre sont composés à partir d'un alphabet musical développé collectivement. Ne vous attendez pas à ce que cela ressemble à une étude austère. Bien au contraire, ici la musique oscille habilement entre la romance primitive de "Dear Magherita", l'hyperactif "The Music of Alvin P. Buckley", l'inopiné "The Fox" et l'information pure "APB is dead". Les pièces restantes forment les deux moitiés de l'Opus Magnum "Prima - Di Prima" des Imposteurs, une reflexion à quatre voix sur les rapports de cause à effet.

After devoting their debut to the concepts of Anthony Braxton and Orneett Coleman and inventing the collective alter ego Alvin P. Buckley as the mastermind behind their second album, Die Hochstapler have with their third release officially declared Alvin P. Buckley dead and arrive to a music entirely of their own. The title is borrowed from the literary exercise of building a sentence including all the leeers of the alphabet.This is no coincidence, as four out of six tracks presented here are based on a collectively developed musical alphabet. Don’t expect this to sound like a dry exercise, though : The music ranges from the rustic romance of "Dear Margherita" through the lively "The Music of Alvin P. Buckley" and the surprisingly serious "The Fox" to the zen- informed "APB is dead". The remaining two pieces are two halves of Die Hochstapler’s Opus Magnum "Prima - Di Prima", a more than half hour long four-way contemplation on the notion of cause and effect. 

 

Pierre Borel (ts), Louis Laurain (tp), Antonio Borghini (b), Hannes Lingens (dm) 

Pistes Audios : 
01) Dear Margherita - 02.10
02) The Music of Alvin P. Buckley - 02.17
03) Prima - 14.57
04) The Fox - 04.19
05) Di Prima - 15.54
06) APB Is Dead - 00.34 

Disque(s) associé(s) à UMLAUT (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml