THE NIGHT OF THE 13TH MOON

mars 2019
15 €
6 en stock (in stock)
Groupe / BandTHE BABA ANDREW LAMB TRIOMusiciens / MusiciansRafaël Koerner, Yoram Rosilio, Baba Andrew LambLabelLE FONDEUR DE SONRéférence / ReferenceLFDS008

C’est au Bab Ilo, par une nuit chaude de juin 2018, que s’est produite cette «Nuit de la 13eme Lune». Le Bab Ilo, petit club désormais mythique du Nord de Paris, club-résistant de la dernière heure et qui accueille encore parfois -entre les 4 murs de sa minuscule mais chaleureuse cave- les musiques les plus free que la scène parisienne compte encore.Lors de cette nuit de la 13ème lune, a eu lieu la toute première et presque fortuite rencontre entre  ces trois musiciens qui, expérimentèrent pour la première fois ensemble. Les notes gravées sur ce support n’ont été nullement préparées. Chaque mouvement, chaque inflexion du son répondait à la nécessité immédiate de l’instant de dialogue créé dans l’infini des possibles de la pure rencontre, offrant ainsi une place aux hésitations, aux débuts de conversations avortées,  ou encore à des surprises qui se développent et s’érigent en une architecture sonore belle et fragile, imprévisible et unique … Il nous semble important que la collection du Fondeur de Son, en ce qu’elle se souhaite une image contemporaine de la création sonore parisienne, prenne en compte cette dimension inhérente à nos pratiques musicales. La jam pure, la rencontre inédite et l’improvisation totale constituent les musiques que nous défendons, liées à toutes les traditions du Jazz et donc du Free Jazz - dans sa dimension la plus brute, expérimentale et débridée qui semble nous apparaître à nouveau dans ces quelques notes gravées.

"Baba" Andrew Lamb (Sax), Yoram Rosilio (b), Rafael Koerner (drums) 

1) Set 01 - A (15'13)
2) Set 01 - B (16'15)
3) Set 02 - A (11'13)


REVUE DE PRESSE
« Lamb se fait explosif, la fusion est immédiate, dense et chaleureuse. Rosilio aime l’aventure. Ce disque est une bénédiction car il permet de rappeler au bon souvenir des Européens un grand saxophoniste trop vite oublié. »
Citizen Jazz – Franpi Barriaux

« La musique de “The Baba Andrew Lamb trio” est une musique du bout du temps. Elle commence par des éclats de rythme, comme un échauffement, la basse subrepticement, puis affirmative, (…) un son fort, puissant, décisif, il vagabonde dans les méandres des cris et des harmoniques, la véhémence tournant en elle-même. C’est une musique que l’on entend mal aujourd’hui, franche et directe, autoritaire dans sa réitération même, gyrovagante dans la recherche de la plénitude. »
Culture Jazz – Philippe Paschel

« If as many musicians assert acute spiritual improvisations can be attained, Andrew Lamb is an example of someone who can do so. Abbs and Jewell and/or Rosilio and Koerner make perfect enablers. »
Jazzword – Ken Waxman

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml