QUATRE FOIS TROIS

janvier 1997
23 €
17 en stock (in stock)
Artiste / ArtistDaniel HumairMusiciens / MusiciansBruno Chevillon, Dave Liebman, George Garzone, Hal Crook, Jean-François Jenny-Clark, Joachim Kühn, Marc Ducret, Michel PortalLabelLABEL BLEURéférence / ReferenceLBLC 6619

Dans le club très fermé des grands batteurs modernes, Daniel Humair figure depuis fort longtemps en très bonne place. Ce Suisse volant a beaucoup slalomé entre Barney Wilen et Phil Woods, entre Eric Dolphy et Lee Konitz, entre Jim Hall et Jean-Luc Ponty, mais c’est à travers deux formules majeures de trio, l’une avec Henri Texier et François Jeanneau, l’autre avec Jean-François Jenny-Clark et Joachim Kühn, qu’il a su trouver son équilibre instable. C’est sans doute la raison pour laquelle, enregistrant sous son nom, il s’appuie sur une série de triangles dont il est à chaque fois la base continue.

Quatre fois trois, titre littéral s’il en est, signifie tout simplement que l’on retrouve dans ce tout nouveau CD quatre trios qui mêlent complices d’antan et nouvelles recrues. Pour cet as du ternaire qu’est Daniel Humair, il s’agit avant tout d’expérimenter quelques nouvelles figures dans l’espace et de se mettre en danger à l’intérieur d’architectures mouvantes. La tentative donne évidemment des résultats très divers que l’écoute du disque amène forcément à comparer. Avec Kühn et Portal par exemple, rien n’arrive que de très attendu et les trois hommes semblent répéter des motifs déjà entendus ailleurs. Il n’en est pas de même pour la rencontre avec Dave Liebman et Jenny-Clark où, malgré l’effet de reconnaissance, la musique se ramifie élégamment.

Dans le trio avec les deux cuivres George Garzone et Hal Crook, on sent la véhémence et la fermeté du propos sans pour autant que le décollage ait lieu à temps. Mais le plus intéressant de ces quatre trios est assurément celui qu’Humair forme avec le contrebassiste Bruno Chevillon et le guitariste Marc Ducret, deux trublions de la nouvelle génération qui poussent le batteur à sortir des retranchements où il campe parfois un peu trop facilement. On insistera plus particulièrement sur une mémorable et méconnaissable version des Oignons de Sidney Bechet où les cadres trop bien dessinés éclatent en beauté. Ailleurs, Ducret fait merveille en version acoustique et Chevillon est un fervent compagnon de rythmique comme on en fait peu. Pour les quatre morceaux de ce trio inédit, on peut se laisser tenter par cette multiplication dont l’algèbre secrète n’a que faire des comptes d’apothicaire…

Par Thierry Jousse

1 - Casseroles
2 - Helligoli
3 - Les Oignons
4 - For Flying Out Proud
5 - Meditations De Thais
6 - Huchedu Part 1
7 - From Time To Time Free
8 - Bas De Lou
9 - Huchedu Part 2 Part 3
10 - La Galinette
11 - Kel Essouf

Disque(s) associé(s) à LABEL BLEU (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml