NIGHTSCAPE

avril 2014
15 €
16 en stock (in stock)
Artistes / ArtistsAlain Jean-Marie, Paul AbirachedLabelARCHIEBALLRéférence / ReferenceRAIN 1404

Jean Abirached (guitare), Alain Jean-Marie (piano)

« Nightscape » du guitariste Paul Abirached et du pianiste Alain Jean-Marie est le premier album de la collection « Rainbow » du label Archieball.

Les deux musiciens avaient déjà eu l’occasion de travailler ensemble en quartet lors de l’enregistrement de « Dream Steps », premier album du guitariste. Il nous livre avec ce deuxième opus une musique d’une grande finesse, et d’une élégance rare.

Paul Abirached a choisi de se tourner vers un répertoire qui mélange, compositions, originaux (Jim Hall, Paul Motian, Joe Lovano, Wayne Shorter, Billie Holiday) et moments de pure improvisation. Alain Jean-Marie s’est prêté avec plaisir à cet univers poétique, et s’est laissé guider sur un terrain qu’il n’a pas l’habitude d’explorer.

« Nightscape » est un album enregistré sans répétitions, au retour d’une courte série de concerts à Paris, Bruxelles et Liège.

Alex Dutilh

 

« Transcrire la nuit par le langage de la musique, donner à ressentir ses silences, ses mystères et le chant poétique qu'elle dessine, tel est peut-être le principal objet de Nightscape, pièce centrale de ce disque, qui lui donne son ton. »

Paul Abirached.

 

« Transcrire la nuit par le langage de la musique, donner à ressentir ses silences, ses mystères et le chant poétique qu'elle dessine, tel est peut-être le principal objet de  Nightscape, pièce centrale de ce disque, qui lui donne son ton.

Deux personnages plongés dans les paysages de l'univers nocturne  laissent affluer leurs souvenirs et glissent doucement dans une mélancolie diffuse. L'intimité de leur duo leur permet d'instaurer un vrai dialogue, et laisse la musique, entre piano et guitare, raconter une histoire indicible autrement.

Et voici que se  nuance et s'efface par degrés ce qu'il y avait de sombre dans les premières approches, pour laisser sa place au rêve et permettre au conte de s'imposer, car le musicien trace toujours un  récit qui lui appartient en propre, surtout quand il est  poète comme Alain Jean-Marie, dont la sensibilité est en constant éveil, dans une profonde bienveillance à l'égard du monde. »

 

Paul Abirached

En digne héritier de Jim Hall, Paul Abirached se frotte à l'épreuve majeure que représente pour un guitariste le dialogue avec un pianiste. Certes, en la matière, Bill Evans et Jim Hall ont tracé la voie (impossible de l'ignorer à l'écoute de cet album !).Mais entre Paul et Alain, la complicité est bien là, et si cet enregistrement nouvellement édité remonte effectivement à l'année 2012, les deux hommes avaient déjà eu l'occasion d'illuster leur entente musicale au sein d'un quartet, à l'occasion de la publication du premier album du guitariste (Dream Steps, sorti en 2010). C'est pourquoi sans doute l'équilibre et la cohérence esthétique s'imposent ici d'emblée, à l'image, par exemple, du "Limbo" de Wayne Shorter. Mais Paul aime aussi parfois pousser le bouchon plus loin, notamment lorsqu'il choisit de s'exprimer sur la 12 cordes ("Abacus", "Nightscape"), ou qu'il s'aventure sur le terrain de l'improvisation pure ("Haunted"). Un artiste au lyrisme attachant (cf. sa version du "Don't Explain" de Billie Holiday), dont les explorations sonores ne viennent jamais compromettre l'existence poétique. Rare !

M.R.

Disque(s) associé(s) à ARCHIEBALL (records related to)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml