AROUND 3 GARDENS

décembre 2003
10 €
6 en stock (in stock)
ArtistesSerge Adam, Marc Chalosse, Gilles Coronado, Eric Vernhes, Djengo Hartlap, Benoît DelbecqLabelQUOI DE NEUF DOCTEUR ?RéférenceDIA070

CD PLUS : 9 pistes audios + 3 pistes vidéos

Serge Adam (tp, electronique), Marc Chalosse (synth, samplers), Gilles Coronado (g, electronique), Benoît Delbecq (samplers, b, drum station), Djengo Hartlap (spatialisation), Eric Vernhes (images numériques, electroacoustique).

Le projet Around 3 Gardens est une création collective proposée par Serge Adam (trompette, programmation) réunissant autour d’un spectacle de vidéo interactive d’Eric Vernhes des musiciens solistes improvisateurs. Les musiciens utilisent les machines comme le prolongement électronique d’une pensée d’improvisation en temps réel. Ici pas de « séquences » de « beat » préparés où l’on se pose mais des « samples » originaux (préparés en amont) qu’ils déclenchent dans l’action du concert pour nourrir la matière musicale en construction, l’électronique devenant à son tour source d’inspiration pour les solistes.
La composition intervient au niveau des transformations de timbres mais aussi des modules rythmiques, des séquences d’objets sonores et des structures musicales. Du point de vue du vidéaste, l’objectif de la performance est bien d’établir chez le spectateur la conscience d’une narration, d’une « histoire » ou d’un « voyage », et non un simple stimulus visuel. La narration se construisant en temps réel, elle ne peut être liée aux mêmes contraintes que la narration audiovisuelle conventionnelle. La « dictature de l’instant », c’est-à-dire la capacité d’improvisation, implique une liberté qui ne peut être contrainte par les règles d’un scénario classique.
Il s’agit plutôt d’une progression, d’un ordonnancement régi par le même type de contrainte que la musique de Serge Adam et des musiciens improvisateurs : rythme, structure, densité des informations, intensité, dilatation-contraction, etc. L’utilisation en visuel de cette conception narrative issue de la musique permet de faire réagir l’image en contrepoint du son, et non en complément ou en illustration. Une implantation originale des musiciens dans l’espace positionne les auditeurs au centre du dispositif, renforçant la perception de la spatialisation des sources sonores (quadriphonie). 

Partager (share) :
1 - Low-Fi
2 - Mauna Loa
3 - Engaged Tone
4 - Green ChannelSampler 
5 - Ginger Harmon
6 - Hard Shoulder
7 - Mauna Kea
8 - Grubby Sticking Plaster
9 - Funny Glitchs

Video1 - Manau Kea
Video2 - Otherwise
Video3 - Rounders

Disque(s) associé(s) à QUOI DE NEUF DOCTEUR ?