Les artistes-auteurs se mobilisent pour le régime de sécurité sociale

14 mai 2018
Les artistes-auteurs se mobilisent pour le régime de sécurité sociale

Nous sommes artistes, illustrateurs, photographes, graphistes, plasticiens, compositeurs, scénaristes, écrivains, traducteurs, typographes, réalisateurs...

Nous créons les oeuvres, livres, magazines, films, musiques, et images qui accompagnent votre quotidien : l'affiche au coin de la rue, la musique qui est en ce moment dans votre casque, l'oeuvre quisera dans l'exposition àvoir ce week-end ou encore le livre que vous lirez ce soir à votre enfant...

Le 4 décembre 2017, un projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a été adopté par l'Assemblée Nationale. Dans ce projet de loi, il a été décité autoritairement de confier la mission de recouvrement des cotisations et contributions sociales des artistes-auteurs à l'URSSAF à partir du 1er janvier 2019*.
Depuis plus de 40 ans,  l'Agessa et la Maison des artistes étaient les organismes dédiés à l'organisation et à la gestion du régime de sécurité sociale des artistes auteurs. Cette mission ne sera bientôt plus la leur. 

Aucune consultation n'a été mise en place pour nous avertir de ce changement, encorme moins pour nous y associer. Nous serions pourtant ouverts à une reflexion autour de la simplification et de l'amélioration de notre régime. Au lieu de cela, c'est à la destruction d'un outil qui aurait plutôt mérité d'être renforcé que nous assistons. Il est à craindre que cette réforme ne soit que la première étape vers la suppression pure et simple de notre régime et de ses spécificités. 

Nous ne pouvons assister au bouleversement de notre régime social sans être consultés. D'autres projets de loi (comme l'augmentation de la CSG non compensée) nous ont alerté sur le fait que le gouvernement connaissait très mal notre situation, nos réalités. Alors que l'ensemble de nos professions connaît une précarisation grandissante, il est alarmant de voir notre statut rogné, réforme après réforme.

Nous appelons donc tous les artites-auteurs à se rassembler et à se mobiliser. Nous appelons également le gouvernement à agir en concertation avec les artistes-auteurs. Non pas sans eux, ni contre eux. 

*La direction de la sécurité sociale et de l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale ont annoncé une réduction drastique du nombre d'agents de la Maison des artistes et de l'Agessa : sur les presque 100 que comptent les deux organismes, une vingtaine seulement seraient maintenus sur site à Paris. 

Le Collectif Artistes Auteurs.