Jonas Mekas, L’oeil-caméra» se ferme (Libération)

23 janvier 2019
Jonas Mekas, L’oeil-caméra» se ferme (Libération)

Photo Bruno Charoy

Filmeur de génie, mais aussi poète, critique, passeur... Né Lituanien, Jonas Mekas fut l'un des plus grands cinéastes qu'ait connu l'Amérique, et un vaillant compagnon de la beauté, aux côté d'Andy Warhol, John Lennon ou Jean Genet. Il est mort mercredi après 96 ans d'une vie qui valait bien des romans.
Il y a presque un an jour pour jour, un homme très âgé à l’allure de berger - son béret gris foncé, ses habits bleu roi - laissait résonner sa voix chantante, prédicateur et cinéaste sans foyer, entre les murs de la Cinémathèque française lors d’une rétrospective consacrée au cinéma lituanien : «Vous pouvez réaliser un film avec n’importe quelle caméra, voire pas de caméra du tout. Ça ne fait pas grande différence.» Voici les mots avisés d’un père du cinéma expérimental, d’un immense cinéaste tout court, d’un œil-caméra, capable d’attirer et retenir des vies entières, œil qui vient de se clore à jamais. Jonas Mekas s’est éteint mercredi dans son sommeil, paisiblement, à l’âge de 96 ans... " Jeremy Piette

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml