GRACE A SPOTIFY, LES ARTISTES EN VITRINE ET ... A LA RUE (NEXT LIBERATION)

04 novembre 2020
GRACE A SPOTIFY, LES ARTISTES EN VITRINE ET ... A LA RUE (NEXT  LIBERATION)

Par Marie Klock— 3 novembre 2020 

La plateforme musicale innove à nouveau en proposant aux artistes de les «booster», en baissant encore leur rémunération au passage.

Décidément, Spotify n’arrête pas. Pas une semaine qui passe sans que le géant vert du streaming musical, confortablement lové dans tous nos appareils connectés, ne fasse parler de lui, à grand renfort de nouvelles fonctionnalités, gadgets, opérations spéciales, ou tout simplement, gargarismes chiffrés (Machine a battu le record de streams en un jour pour son nouvel opus folk intimiste, etc.). Il est tout le temps à nos côtés depuis le début de la crise, compagnon fidèle, il fournit la bande-son, vague après vague, hermétique aux rapports de force – essentiel ou dispensable ? – qu’ont pu connaître d’autres convoyeurs de biens, culturels ou non. Si Amazon a été contraint par la justice de restreindre son activité de livraison au cœur du premier confinement, la même chose aurait été évidemment impensable pour Spotify : la musique est essentielle ! Mais pas les magasins de disques. (...)

LA SUITE SUR NEXT LIBERATION

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml