FRANCK RIESTER CHAHUTE AU BIS - NANTES

24 janvier 2020
FRANCK RIESTER CHAHUTE AU BIS  - NANTES

Le ministère de la Culture s'est exprimé ce jeudi à Nantes devant les professionnels du secteur. Une intervention qui a provoqué rires et agacements.

«Merci pour votre accueil… engagé.» 
Quelques jours à peine après l’annulation de ses vœux 2020, le ministre de la Culture, Franck Riester, s’est exprimé devant les professionnels du secteur ce jeudi à Nantes lors des Biennales internationales du spectacle vivant. Et le public venu en masse dans la salle de la Cité-des-Congrès s’est exprimé lui aussi, par des huées principalement, ambiancé qu’il était par l’introduction de l’intersyndicale.
Décrochements de mâchoire
Quelques minutes avant l’entrée du ministre dans l’arène, elle alertait en effet sur la «fin de l’unité des politiques culturelles» qu’acterait le projet de loi 3D (décentralisation, différentiation, déconcentration) ou sur l’impact de la réforme des retraites, contribuant à tendre le climat au point de susciter – les rires se substituant alors aux huées – un fâcheux lapsus de la part du ministre soucieux, dit-il, de «décrédibiliser la parole», pardon de «crédibiliser la parole», d’en appeler à la «coconstruction» et à la «mise en commun». (...)
Ève Beauvallet Envoyée spéciale à Nantes— 23 janvier 2020

L'ARTICLE EN ENTIER SUR NEXT LIBERATION

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml