BAS LES MASQUES ! ARTS ET CULTURE

03 juin 2020
BAS LES MASQUES !  ARTS ET CULTURE

Cet appel unitaire de la culture a été écrit collectivement par des travailleur·ses des arts, du spectacle vivant et de l’audiovisuel, des artistes-auteur·es, plasticien·nes, des designer·euses, des étudiant·es et enseignant·es en art, des militant·es…
 Nous ne sommes pas les travailleur·ses éthéré·es et romantiques pour lesquel·les ce Président a l’air de nous prendre ou de vouloir nous faire passer, nous sommes des travailleur·ses, des actrices et des acteurs du quotidien.
 Nous nous réunissons depuis le 29 avril via 45 collectifs de lutte, fédérations et syndicats de nos secteurs. Nos métiers sont différents, nos conditions de travail, nos statuts et régimes le sont aussi. C’est cette richesse qui nous permet de formuler nous-mêmes nos besoins.
Depuis le début de cette crise, le monde culturel et artistique est, comme d’autres secteurs, touché de plein fouet. Il a été l’un des premiers champs professionnels à devoir cesser toute activité et sera dans les derniers à pouvoir reprendre normalement.

Les réponses, apportées à nos secteurs le 6 mai dernier par le Président de la République et le Ministre de la Culture, ressemblent davantage à des effets d’annonce qu’à de réelles mesures et sont intraduisibles dans les réalités que nous connaissons quotidiennement.

Comme les animateur·rices et les travailleur·ses sociaux·ales le dénoncent elleux-mêmes, nous refusons d’être les agent·es du maintien de l’ordre social et culturel que le gouvernement nous impose. Si certain·es d’entre nous interviennent déjà dans les milieux scolaires mais aussi dans les milieux hospitaliers, carcéraux ou en Ehpad, il ne s’agit pas de remplacer les travailleur·ses sociaux·ales et culturel·les. Ce sont d’autres métiers. Par ailleurs, nous n’avons pas attendu le génie Macron pour sortir des théâtres, musées ou conservatoires et interroger nos pratiques.

Nous n’avons pas “de la chance que la France ait l’intermittence”. Nous avons des conquêtes sociales, résultats de nos luttes répétées et nous voulons non seulement les garder mais les faire croître et les étendre à tous les secteurs de la culture. Cette crise ne doit pas être le prétexte au démantèlement des services publics de la culture.

Les capitalistes et l’État ont démontré leur incompétence à gérer les secteurs essentiels de notre société. C’est donc aux travailleur·ses, aux usager·es, à nous, les premier·es concerné·es, de décider de quel hôpital, de quel système de santé, de quelle éducation ou culture nous avons besoin, et d’en reprendre le contrôle, avec les moyens nécessaires pour les faire fonctionner correctement. Ce principe doit s’appliquer à l’ensemble des services publics. Nous affirmons aujourd’hui notre solidarité totale avec les travailleur·ses de la santé, de l’éducation, du travail social qui se battent pour la survie de leur secteur dans des conditions de travail décentes.

Nous faisons partie des intermittent·es de l’emploi, des plus précaires de notre société, de toutes les personnes que cette crise jette plus violemment encore au cœur des inégalités structurelles de notre société (femmes, minorités de genre, personnes racisé·es, exilé·es, sans-papiers…), et c’est toutes et tous ensemble que nous pouvons porter haut cette parole et nos revendications.

C’EST DANS CE CONTEXTE QUE NOUS EXIGEONS

Pour les intermittent·es du spectacle : 

 Le respect par toutes les structures des engagements passés avec les salarié·es, contrats de travail signés ou non. 
 La prolongation des droits de l’intermittence et du chômage jusqu’à un an après la reprise définitive et sans restrictions des activités du secteur.
 L’abaissement du seuil d’ouverture de droit à 250 heures pour les nouveaux et les nouvelles entrant·es.
 La prolongation automatique des droits des personnes en congé maternité ou en arrêt maladie, dès la fin de leur congé et sans condition de reprise de travail. 
 La prise en compte de toutes les heures d’Action d’Éducation Artistique et Culturelle dans les heures permettant d’accéder au régime spécifique des annexes 8 et 10 et ce de façon pérenne.

Pour les étudiant·es : 

 Étudier c’est travailler : nous voulons un salaire étudiant pour toutes et tous ainsi que la suppression de l’augmentation des frais d’inscriptions des étudiant·es étranger·es. 
 La validation de l’année universitaire 2019-2020, la réinscription automatique à l’année suivante, la prolongation des bourses et de l’attribution des logements, le report sans condition des échéances propres à Parcoursup et de toutes les échéances de candidatures et d’inscriptions pour 2020-2021.

Pour les artistes-auteur·es, les travailleur·ses indépendant·es des arts visuels (commissaires d’exposition, critiques, installateur·rices, designer·euses, médiateur·rices, conférencier·es, curateur·ices etc.) :

 Une rémunération systématique pour tout travail fourni et la suppression du mécénat de compétences : la visibilité n’est pas un revenu.
 Le versement urgent d’une indemnité mensuelle de compensation sur la base des derniers revenus connus.
 Une protection sociale pour tous·tes avec l’ouverture de la totalité des droits du régime général de la Sécurité sociale.

Par ailleurs, nous rappelons que de nombreux travailleur·euses des arts et de la culture cumulent plusieurs emplois précaires pour boucler les fins de mois et qu’il y a également parmi nous des personnes sans papier·es, des travailleur·ses migrant·es et des travailleur·ses du sexe. Nous exigeons que toutes et tous aient accès à la totalité des droits du régime général de la Sécurité sociale.

Plus largement, nous exigeons le retrait définitif de la réforme des retraites et l’abrogation de la réforme de l’Assurance chômage, du décret d’application qui renforce le contrôle des chômeurs et chômeuses et la garantie d’un salaire (minimum SMIC) pour tou·tes les travailleur·ses jusqu’à la possibilité de retrouver un travail dans des conditions décentes.

Ce texte est un appel à la mobilisation massive de nos secteurs de la culture et des arts dans la bataille générale : c’est grâce à cette solidarité que nous pourrons créer un rapport de force avec le gouvernement et le patronat et imposer une société plus juste. Nous soutenons et reprenons l’appel lancé par les soignant·es Bas les Masques : organisons-nous pour construire un grand mouvement populaire, en lutte pour une réelle démocratie et une véritable justice sociale, économique et écologique. Dans ce vaste chantier, les travailleuses et travailleurs de la culture et des arts ont leur rôle à jouer.

C’est dans cet esprit que nous tiendrons un meeting unitaire en ligne le 9 juin prochain à 18h00 sur Zoom (ID : 817 8141 4947 – MDP : 864410)

D’ores et déjà les dates des 16 juin (à l’appel du collectif inter-urgence) et 17 juin (un ensemble de collectifs et syndicats appelle à agir contre la réintoxication du monde) apparaissent comme des rendez-vous importants.

Il y a aujourd’hui l’avenir qui recule, nous sommes le présent qui s’élance.

SIGNER L’APPEL - LA PAGE WEB

LES SIGNATAIRES
343 racisé·es (collectif)
AG Interpro Interlutte 54 (collectif)
Art en Gouine (collectif)
Art en Grève - Lyon (collectif)
Art en Grève - Paris Banlieues (collectif)
Art en Grève - Rouen (collectif)
Art en Grève - Valence (collectif)
Arts en Lutte (collectif)
ASSO Solidaires (collectif)
CICP 72 - Collectifs des Intermittent·es Chômeur·euses et Précaires de la Sarthe (coordination)
CIP CA - Coordination des intermittent·es et précaire Côte d’Azur (coordination)
CIP Franche Comté – Coordination des Intermittent·es et Précaire Franche Comté (coordination)
CLAQ - comité de libération et d’autonomie queer (collectif)
CNTPEP CGT – Comité National CGT des Travailleurs Privés d’Emploi et Précaires (syndicat)
Collectif des syndicats du Spectacle et de la Culture CGT Isère (collectif)
Convergence des Luths (collectif)
Coordination des interluttant·e·s 59-62 (coordination)
Culture en Lutte - Grenoble (collectif)
Décoloniser les arts (collectif)
FéRue – Fédération des Arts de la Rue en Île-de-France (fédération)
Fédération des Pirates du Spectacle Vivant (fédération)
FGIPACA – Fédération des guides interprètes Provence Alpes Côte d’Azur (fédération)
FMITEC - Fédération des métiers intermittents du Tourisme de l’événementiel et de la culture (fédération)
Formes des luttes (collectif)
Front Social 54 (collectif)
Gilets Jaunes Intermittent·es Chômeur·euses Précaires (collectif)
La Buse (collectif)
La Permanence (collectif)
Les danseur·euses du CCN Ballet de Lorraine (collectif)
Les Sentinelles - Avignon Off (collectif)
MIKS - Mouvman Inter Kiltirèl Solidèr (collectif)
SFA CGT – Syndicat Français des Artistes Interprètes (syndicat)
SNAP CGT - Syndicat National des Artistes Plasticien.nes (syndicat)
SNEAD CGT - Syndicat National des écoles d’Art et de Design (syndicat)
Strass - Syndicat du Travail Sexuel (syndicat)
SUD Culture (syndicat)
Sud Spectacle - Opéra de Paris (syndicat)
Bruno CHARZAT (graphiste)
Dupeyrat Jerome (Critique d art)
alexandre florent (artiste clown)
Kassis Alexandre (regisseur cinema)
Ihne Tristan (Danseur)
Jimmy Cintero (graphiste)
Keles Gulsah (Illustratric)
Caroline Pottier (Photographe)
lorenzi zelnik martine (artiste plasticienne)
Fabrice Delasselle (Graphiste)
Crouzillat Helene (realisatrice)
Nuel Jeremie (Graphiste)
Rousseau Dominique (musicienne)
Berengere DEMEAUTIS (Comedienne)
Giulia Deline (Comedienne)
Mathieu michel (coordination)
Sophie Tellier Maurice (Artiste plasticienne )
CHATELAIN ELISE (musicienne)
Thierry Lecomte (Assistant Realisateur )
Bouhnik Laurent (Cineaste)
Valette Clement (artiste et graphiste)
Garcon Pierre (sculpteur)
Claret Boris (vid)
Besse Claire (artiste photographe)
Gourbe geraldine (autrice)
Aubry Arnaud (designer grahique illustrateur )
Caroline Fonvieille (Etudiante en art)
Helier Odile (retraitee)
corot cinthia (regisseuse spectacle vivant)
MARCHAL Sebastien (graphiste)
Antoine Gelgon (Designer graphique)
Jego Isabelle (Graphiste enseignante )
Fraunie Laurent (Comedien)
ENJALBERT Anais (graphiste)
Vinet Sofie (Plasticienne )
Lambert Gaelian (Graphiste)
Jordan Alexander (graphiste)
Samy Hidous (regisseur spectacle vivant)
DETRE Natacha (PEA)
Helene Bernadat (Graphiste)
ilanit illouz (Artiste)
Cardinale (Artiste Musicien )
Guiraud Solange (Architecte)
Giard Antoine (graphiste)
Perrine Saint Martin (Designer graphique)
Julie Pellegrin (Curatrice )
Roman Rolo (Graphiste)
Quaresimin Marco (musicien)
Beatrice Boutignon (Peintre)
Archenault Claire (peintre et graveur)
REYNIER Jacqueline (Plasticienne)
Weber Rene (Artiste auteur)
Brugel Fabienne (METTEUSE EN SCENE)
Bonnefille Vincent (Artiste Chercheur)
Julie (Etudiante en graphisme)
Vienne Gisele (choregraphe metteur en scene)
Bergougnoux Leila (graphiste)
Anna Berthome (artiste auteure)
ludivine mabire (graphiste)
DUGUDUS (Graphiste )
Hugo Toulotte (graphiste)
Kenza Sadi (Etudiante)
Collectif des Sous Marins Jaunes (Divers)
Fouquet Sarah (dessinatrice et graphiste)
Lucie Brux (monteuse)
Lafont (artiste dramatique)
Alexandre Serge (presse)
Bordessoulles Marion (comedienne et autrice)
Fromonteil Gilles (sculpteur plasticien )
Griebling Colette (Administratrice )
NEDELEC Julien (artiste)
Loic Mahe (Realisateur)
Hernu Nadine (danse)
Clara Boivin (Designer Graphique et Digital artiste)
steiner samael (eclairagiste et auteur)
Clovis Maillet (Artiste)
DUGIT GROS (ARTISTE)
Tudoux Thomas (artiste)
Gemignani Loris (Eclairagiste)
Bruand Vincent (Bibliothecaire)
Cecile Diguet (urbaniste)
TARTELIN Yoann (Etudiant en art)
Anna Briggs (Archiviste)
Amele BM (Videaste )
Julian Lagoutte (Designer graphique)
Sophie Cornaille (Enseignante)
Norbert (Directeur de production)
nicolas guyot (artiste)
Helene Burel (Graphiste)
Joris Cintero (Doctorant)
Hercend Nathalie (Enseignante)
Burucoa Laura (artiste)
Elodie Hatton (clown)
Aurelien Catin (Auteur)
Lucie Castel (artiste)
Antoine Galvani (Musicien)
claude nessi (scenographe)
Tom CASAGRANDE (etudiant en art)
DROUANT (agent administratif)
Fournier Madeleine (choregraphe)
Oudin Libermann (Graphiste)
BROYDE Laurence (artiste)
Sylvain S (Createur lumiere et directeur photo)
Pauline Guerini (Designer)
Verhaegen Frederic (enseignant chercheur)
Sud (syndicat)
Emmanuelle Tonnerieux (comedienne)
Verdier Bertrand (critique)
David Daurier (realisateur)
Leroy wandrille (Editeur auteur)
caruana (chanteuse)
Emmanuel Simon (Artiste plasticien )
Benvenuti Magali (danseuse contemporaine)
Kanes Kyo (Photographe)
Riboni Minelle (Ensignante)
THE NEB (Autrices)
SCHMITT GIORDANO MORGANE (Autrice)
Gouin Joana (Graphiste)
Tiramisu Cie (metteur en scene)
Passadori Delphine (Artiste)
Hargreaves Catherine (intermittente)
Librairie Lame (Diffuseur)
Alix Desaubliaux (Artiste)
fabrikdelabeslot (artiste)
ALMERAS Cecile (Chanteuse)
Galaad Gonzales (Graphiste)
Citron mireille (Sculpteur)
Texier Morgan (directrice artistique )
BITON CHRYSOSTOME Marine (Artiste dramatique)
Gaudry Quentin (Designer Graphique )
Mangenot Veronique (comedienne)
Hugo Herve (Etudiant)
Lejarre Andre (Photographe)
Axelle Rioult (artiste visuelle)
Anne Moirier (artiste plasticienne)
Benoit Maestre (cineaste)
louise devulder (graphiste)
AnneCamille Allueva (Artiste)
ADAM Ludovic (Dessinateur)
Alice Reveilliez (Graphiste Webdesigner)
Camille Moreau (Graphiste)
Bruno Tocanne (Artiste musicien )
Joubert Jean-Michel (Régisseur son)
Alexandre Lamothe (Programmateur)
Garcia Valentin (graphiste)
Lefebvre Jose (Retraite)
BERTHET (Comedienne)
MOURIER Cyrille (Kinesitherapeute)
Louit Stephanie (Artiste)
Diascorn Le Bris (artiste auteure)
Chico Samuel (Musicien)
Amstoutz Marie (Employee)
CERCLE Louisa (scenographe et graphiste)
Michel Luc (Eclairagiste)
LABORDE Andree (chanteuse)
Delmer Adrian (Violoniste )
Yassef Virginie (artiste)
thierry LELONG (musicien)
Gascuel Adele (Autrice et comedienne)
Marini Florian (Compositeur)
ALAIN BUBLEX (plasticien)
Bisounours Deter (Mediactiviste)
Lee Seulgi (sculpteure)
Armelle Boulliung (Com)
Faivre Thomas (Prof de cirque)
HOUET YVAN PAUL (musicien)
Pauline Perplexe (Artist run space)
Mayssa Jaoudat (Artiste photographe)
Tournebouluche (artiste)
Julie Rembauville (realisatrice)
Jargot Irene (Metteure en scene)
AUTIER Michel (Chanteur)
Reymond Noemie (Costumiere)
Montagnon Christine (Mediatrice familiale )
Paul Faure (Designer graphique)
Bajeux wally (Actrice )
Delcourt Sylvain (Comedien)
Bajeux wally (Metteur en Scene)
Asli Seven (curatrice)
Celia Tremori (Etudiante en art)
de Haro Gerard (ingenieur du son)
Sablayrolles Christiane (Assistante de direction)
florent thevenin (circassien)
Emmanuel Fleitz (artiste musicien etc)
bottollier (actrice)
charlotte Khouri (Artiste )
Julie Martin (Enseignante chercheuse)
FEL (artiste)
Havet Elise (Artiste peintre)
Simon yasmine (Artiste )
Sonia Martins mateus (Artiste plasticienne)
Claude Attia (Comedien et musicien)
Davina Sammarcelli (Autrice)
Hugo fabbri (Musicien)
Perrin Phan Dinh Sophie (infirmiere )
Roth Julie Anne (comedienne metteur en scene)
Cerezo Elvira (Graphiste)
Evelise Millet (Artiste)
Botella (metteure en scene)
Nicolas Lucie (metteure en sc)
Romuald Jandolo (Artiste plasticien)
Cyril Trimaille (enseignant chercheur)
YANN DACOSTA (METTEUR EN SCENE)
Ducord (Puericultrice )
Aurelie Edeline (comedienne)
Roberto De La Conf (apiculteur)
DONEY AGNES (illustratrice animatrice)
Dion JP (Retraite)
DELLA VEDOVA Michel (Artiste auteur)
Livaudais Eurialle (comedienne)
cecile attagnant (graphiste)
Didier petit (Violoncelliste)
Jacquemin Lucile (Social)
Tabur Fabien (artiste)
Komlours (Dessinateur)
El Kharraze Karima (auttrice metteuse en scene)
descelieres (retraite )
Maisonhaute Cecile (Musicienne)
Tempereau Chloe (Journaliste)
Bruno Tocanne (Artiste Musicien)

Les Allumés du JazzFils RSS

Pour vous abonner, cliquez sur la vignette d'abonnement de votre choix.
Réservé à un usage strictement personnel, privé et non collectif (toute autre exploitation est soumis à redevance : contact@lesallumesdujazz.com).

Les Actualités
À la une xml
Idées xml
Évènements xml
Les Projets
Tous les projets xml
Les Fiches Pratiques
Toutes les fiches xml